subscribe: Posts | Comments | Email

Nouvelle édition du magazine Agadir o’lla n° 35 avril 2016

Commentaires fermés sur Nouvelle édition du magazine Agadir o’lla n° 35 avril 2016
Nouvelle édition du magazine Agadir o’lla n° 35 avril 2016

Editorialcouverture finale recto

Agadir ville de mendiants, quelle honte?

Il fut un temps, les touristes étrangers reprochaient au Maroc d’être l’un des pays du monde qui couvent le plus de mendiants. Ces derniers les empêchaient de faire leurs emplettes dans les souks ou les derangeaient quand ils étaient attablés dans des restaurants. Au moment où ces perturbateurs commençaient à se faire rare, un nouveau phénomène vient prendre le relais: les mendiants Syriens et Africains. Certes, il sied au Maroc d’être une terre d’accueil. Certes, l’hospitalité marocaine est légendaire. Mais l’accueil et l’hospitalité doivent être faits dans les règles de l’art. Comment peut-on tolérer dans notre ville, réputée l’une des plus accueillantes pour le tourisme, la présence de personnes dans des rond-points avec des pancartes demandant de l’aide. Comment admettre que notre ville et les autres ausssi du Maroc regorgent de pauvres jeunes africains qui n’ont trouvé autre chose à faire que de tendre la main aux passants. Le pire c’est qu’on a eu la géniale idée de dispatcher les candidats à l’immégration clandestine dans nos villes et villages. Est-ce vraiment la solution pour résorber ce fléau? Non Mesdames et Messieurs les responsables gouvernementaux. Confucius l’a dit depuis longtemps: «Si quelqu’un te demande de l’aide, donne lui un poisson. S’ il recommence, apprends-lui à pêcher! Apprenez à pêcher s’il vous plait à ces pauvres misérables. Intégrez-les dans les chantiers où, ils seront utiles et où le pays profitera de leurs bras et où on sauvera leur dignité d’homme. La situation où ils se trouvent actuellement n’avantage personne. La mendicité les abaisse aux yeux des passants et ceux-ci, en dépit de leur compassion, se sentent quelque peu gênés devant ces demandeurs inlassables. Leur misère pourrait les entraîner vers la délinquance.

Comments are closed.