subscribe: Posts | Comments | Email

Gadiris où êtes-vous?

Commentaires fermés sur Gadiris où êtes-vous?
Gadiris où êtes-vous?

Rue de Fez, AgadirGadiris où êtes-vous?

SOS sauvez les arbres d’Agadir!

Bientôt les arbres d’Agadir seront entièrement remplacé par les palmiers importés d’ailleurs, ce qui rendra notre perle du Souss, naguère reconnue comme « Jardin d’Eden aux multiples arbres fruitiers », une ville du désert.

En effet, depuis quelques mois nos beaux arbres plantés depuis presque un siècle, sont victimes de la rage du déracinement de notre conseil municipal et son président.

Depuis l’instauration de l’administration de l’USFP à Agadir, en 1976, ces dernière n’a pas cessé de faire la guerre aux arbres de la ville, soit pour planter des immeubles , soit pour planter des palmiers qui n’ont rien à voir avec l’éco-système de cette région du Maroc, dans les deux cas c’est pour remplir les poches de QUELQU’UN ? Combien coûte en moyenne un palmier ? Plus ou moins 300 DH. du mètre.

USFP prétendument socialiste, qui vend les terrains des pauvres aux riches, dilapide aussi les budgets de notre commune en réalisant des plantations inutiles, détruisant ainsi les zones ombragées si nécessaires aux pauvres sans abris et aux promeneurs en quête de fraicheurs.

En élisant un natif d’Agadir qu’on supposait scientifiquement cultivé pour sauver le bien-être du patrimoine naturel , on ne peut que constater son incurie aussi dans ce domaine.

Finalement l’ USFP ne s’est jamais intéressé au bien-être des gadiris mais bien aux richesses d’ Agadir..

Cette dernière décennie, l’environnement écologique d’Agadir s’est détérioré à une vitesse fulgurante.

Chaque jour qui passe voit un nouveau massacre, le dernier, c’est le quartier Boutchakkat qui en fait les frais: Des palmiers d’une hauteur démesurée (à 300DH. du M.) ne feront un jour de l’ombre qu’aux terrasses du 2eme étage des maisons qui bordent la rue. Si les arbres de nos rues sont parfois malades, c’est qu’ils sont mal soignés.

Nos beaux arbres cultivés dans les pépinières à grands renforts d’arrosages, ne sont-ils bons que pour l’exportation ?

Mais que font donc les défenseurs de notre ville ? Les gadiris, les associations diverses « IZOURAN », « LE LIEN », les associations de commerçants, les associations de quartiers…Personne ne semble réaliser que notre ville perd complétement son identité.

Ne serait-il pas temps de se réveiller et d’exiger que ces dépenses somptuaires soient utilisées à des fins plus utiles et nécessaires. Faire une promenade à travers les divers quartiers devient un vrai danger tellement les trottoirs sont dans un état déplorable ou n’ont jamais été réalisé ! !

Des avaloirs sans grilles sont de véritables pièges et les divers trous béants servent de poubelles.

La ville est dirigée par un « ramassi » de personnes dont l’incurie est abyssale et qui veut rendre la ville aussi sinistre qu’eux mêmes. ET VOUS ETES TOUS RESPONSABLE PUISQUE VOUS LAISSEZ FAIRE…

 

 

 

 

 

 

 

Comments are closed.